Meeting Virtuel Live

Découvrir

NOTRE DIAGNOSTIC

Citée du Dauphiné aux portes de Lyon, Villeurbanne est depuis toujours une terre d'accueil. À la fin du XIXe siècle, la digue, le canal de Jonage et l'usine hydroélectrique de Cusset allaient permettre l'installation d'une multitude de fabriques et d'ateliers, attirant les ramoneurs savoyards et les bougnats d'Auvergne, à la recherche d'une vie meilleure. Cette première vague de migration sera suivie de beaucoup d'autres venant de l'Est et du Sud pour faire de la ville une cité ouvrière et cosmopolite. Plus tard, l'utopie urbaine des Gratte-Ciels, puis la création du Campus de la Doua allaient inscrire la cité laborieuse dans la modernité avec ses laboratoires de recherche, son Music-hall, ses théâtres, son agora et ses cités jardins.

Sans être passéiste, il faut admettre que le développement de l'agglomération dans les plaines de l'Est a vidé Villeurbanne de l'essentiel de son activité. La politique volontariste de construction d'habitat social sur les terres laissées en friches par le départ des usines a amplifié le mouvement de transformation urbanistique et fait de Villeurbanne une cité dortoir.

La ville s'est comme repliée sur elle-même, à l'écart des bouleversements sociologiques, des audaces économiques, des centres de décision politique et des réseaux internationaux. Cette torpeur, confortée par une gestion d'une prudence excessive, est en passe de faire de Villeurbanne le village gaulois de la bande dessinée.

 

NOS OBJECTIFS

  • Moderniser ce qui existe et qui fonctionne bien. Créer ce qui manque.
  • Changer Villeurbanne pour en faire la fabrique métropolitaine de l'innovation technique, sociale, culturelle et environnementale en multipliant les ateliers de recherche, de création et de fabrication dans tous les domaines et dans tous les quartiers.
  • Concrétiser notre volonté d'un changement auquel les Villeurbannais aspirent, par 100 mesures prioritaires pour inventer et mettre en œuvre avec les habitants, ce qui n'existe pas.

 

NOTRE MÉTHODE

Villeurbanne au cœur est le projet politique sans étiquette d’une équipe paritaire, transgénérationnelle et pluriculturelle qui défend les valeurs d'humanisme, de laïcité, de droits de l'homme, de solidarité, d'équité sociale, de parité et d'intégrité.

Elle croit en l’innovation et au progrès pour assurer plus de confort dans la ville et en la nécessité d’intégrer la gestion raisonnée des ressources naturelles pour garantir la qualité de la vie.

Sur ces bases républicaines, nous proposons ce programme de changement en 101 mesures concrètes avec une méthode conjuguant audace, rigueur, confiance et évaluation.

Audace pour réussir à équilibrer les valeurs sociales, les capacités économiques et les exigences environnementales de la ville.

Rigueur car nous nous engageons à ne pas augmenter les impôts tout en accélérant les investissements nécessaires. C'est pourquoi nous redéploierons les moyens existants et nous en mobiliserons de nouveaux auprès de partenaires publics et privés.

Confiance car nous voulons impliquer tous les Villeurbannais dans notre vision d’une ville bien gérée et mieux-disante dans les domaines du vivre ensemble.

Évaluation annuelle des 100 mesures du changement par une assemblée citoyenne avec un droit de véto et de priorité.

Pour nous la sécurité est un préalable au développement d'une nouvelle politique municipale.

NOTRE DIAGNOSTIC

La sureté est l'un des cinq droits naturels de la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen[1].

Pourtant, le sentiment général des Villeurbannais montre que l'insécurité se développe dans notre ville. En effet les actes d'incivilité, les délits, les agressions visuelles, verbales et physiques augmentent et avec eux, la propreté et l'hygiène, la paix sociale et la concorde, se détériorent.

NOTRE OBJECTIF

Le premier devoir des politiques est de garantir la sécurité des habitants. Pour cette raison, nous voulons rétablir le lien social mis à mal par une tolérance ingénue, en combattant résolument les illégalités, les manquements civiques et les dégradations du bien commun.

SÉCURITÉ PUBLIQUE

  • Installation d’un réseau de télésurveillance sur tous les quartiers de Villeurbanne avec maintenance permanente
  • Mise en place d’un Centre de Surveillance Urbain 24h/24, 7j/7
  • Prise d’arrêtés municipaux renforcés pour lutter contre l’incivilité
  • Poursuites judiciaires systématiques pour les actes de dégradation
  • Organisation municipale de Travaux d’Intérêts Généraux à la disposition de la justice

 

DROGUE

  • Établissement d’une cellule municipale de coordination avec la police nationale pour l’éradication du trafic de drogue
  • Augmentation d’effectifs spécifiques et formés de la police pour la lutte contre la drogue
  • Information accrue auprès des établissements scolaires sur les dangers de la drogue et de l’addiction
  • Utilisation de la télésurveillance pour dissuader vendeurs et consommateurs en intervenant sur les zones de deals
  • Création d’une brigade canine pour lutter contre le trafic
  • Îlotage de la police municipale sur les sites de vente pour dissuader
  • Poursuite judiciaire systématique pour insultes ou actions contre l’autorité publique

 

SÉCURITÉ CIVILE

  • Exposition permanente à l’Hôtel de Ville sur les acteurs et métiers de la sécurité civile (Pompiers, Secouristes...)
  • Établissement d’une garde montée dans les parcs et de gardes champêtres dans les jardins
  • Création d’une plateforme Samu-Sapeurs-Pompiers pour l’assistance d’urgence
  • Organisation d’exercices grandeur nature de prévention des risques sanitaires ou des catastrophes

NOTRE DIAGNOSTIC

L'urgence climatique qui implique un changement fondamental des usages, est au cœur d'un débat politique qui ne saurait se résumer à la plantation budgétivore d'arbres dans le béton. Les parcs et jardins représentent 20 % des surfaces de Villeurbanne, mais leur entretien n'est pas optimal et leur beauté paysagère n'est pas affirmée.

NOTRE OBJECTIF

Valoriser le patrimoine paysager de Villeurbanne.

Faire de Villeurbanne une cité pilote de l'agriculture urbaine.

Être un acteur engagé du développement durable en soutenant les nouveaux modèles de production, l'économie verte, les recherches agronomiques et les expérimentations sociales.

CADRE DE VIE

  • Création d’un poste d’adjoint à l’agriculture urbaine
  • Ouverture d’un guichet unique « rénovation énergétique » pour simplifier les démarches des propriétaires
  • Construction d’un Centre d’Éveil et d’Éducation à l’Environnement dans le Parc de la Feyssine
  • Installation de trois fermes urbaines sur la commune dont une sur les berges du canal
  • Objectif d’une alimentation bio et locale dans les cantines avec menus végétariens et plats traditionnels pour former aux goûts.
  • Spécialisation des 155ha de parcs et jardins publics en zone d’ombrage, puit de carbone, potagers urbains...
  • Établissement d’une aide municipale à la plantation d’arbres dans les jardins privés
  • Pose de ruches sur les toits pour la pollinisation et la récolte de miel
  • Ouverture de lignes de transport vers le parc de la Feyssine le week-end pour profiter de la « campagne villeurbannaise »
  • Extension des consignes de tri pour leur valorisation
  • Mise en place d’une unité de la police municipale dédiée à la propreté et à l’hygiène pouvant verbaliser tout contrevenant

 

LOGEMENT

  • Promotion de la colocation pour jeunes actifs
  • Opposition à l’encadrement des loyers
  • Développement commercial des quartiers Tolstoï et Flachet pour relancer leur attractivité
  • Promotion de la construction en bois
  • Orientation de la construction sur les quartiers les moins peuplés pour éviter la "bétonisation"

 

VÉLOS

  • Tolérance zéro sur les abus de stationnement même temporaires sur les itinéraires cyclables
  • Évaluation des itinéraires cyclables avec les associations pour réorganisation et expérimentation de nouvelles voies
  • Extension de l’obligation du port du casque pour les mineurs
  • Mise en place d’une procédure accélérée de plainte pour vol de vélo
  • Concession d’espace pour créer des parkings protégés pour les vélos autour des stations de métros
  • Installation d’arceaux vélos dans tous les quartiers autour des équipements sportifs et récréatifs
  • Soutien aux associations de services vélo en mettant des locaux à disposition

 

PROTECTION ANIMALE

  • Établissement d’une charte des droits et devoirs des propriétaires d’animaux en ville
  • Révision du règlement d’accès des animaux dans l’espace public (parcs, jardins, transports...)
  • Mise en place d’une permanence téléphonique pour signaler les maltraitances envers les animaux et les empêcher.
  • Encouragement à la présence d’animaux en EPHAD, et l’adoption d’animaux aux domiciles des seniors isolés

Les habitants de l'aire urbaine et en particulier ceux de la métropole peuvent fréquenter une grande partie de la production artistique mondiale, mais il s'y crée peu d'œuvres, peu d'artistes y vivent et y travaillent et trop peu de création s'exportent dans les réseaux internationaux.

 

NOTRE DIAGNOSTIC

De nombreux équipements structurants pour la vie artistique et intellectuelle sont à Villeurbanne qui assume ainsi son rôle de 2e ville de la métropole. Cependant, la politique culturelle, si elle additionne les propositions de nombreux acteurs, ne les coordonne pas et ne les inscrit pas dans un projet structuré.

 

NOTRE OBJECTIF

Affirmer notre rôle de fabrique métropolitaine des arts et de la culture en multipliant les ateliers de pratiques artistiques, en développant les résidences d'artistes et surtout en concentrant les moyens sur la production et la distribution.

 

ARTS

  • Ouverture de partenariats public-privés pour disposer de moyens supplémentaires
  • Invention d’un festival des langues de France, de la Francophonie et du Monde
  • Célébration des grands événements de la Métropole : Fête des Lumières, Festival Lumière, ...
  • Élargissement du Pôle Pixel, audiovisuel et numérique, au nouveau Grandclément
  • Affectation du Transbordeur au développement de la filière des cultures urbaines

 

CULTURES

  • Création d’un village des Cultures du Monde à Flachet : CCVA, MLIS, Salle Barros
  • Ouverture de l’Hôtel de Ville à de grandes manifestations culturelles et symboliques : abolition de l'esclavage, égalité homme femme…
  • Embellissement de l'espace public avec des sculptures, de l'art végétal et des peintures murales
  • Intégration de la vie culturelle du Campus Universitaire de Villeurbanne- La Doua.
  • Organisation d’un concours d’inventions culturelles ouvert aux habitants et associations

 

INTERNATIONAL

  • Nomination d’ambassadeurs de Villeurbanne choisis parmi nos entrepreneurs, artistes, sportifs, chercheurs...
  • Réactivation de la politique d’échanges internationaux et de jumelages
  • Présence systématique de Villeurbanne dans les rendez-vous internationaux de la Métropole
  • Soutien aux clubs sportifs à forte image (ASVEL) en contrepartie d’action populaire et d’animation dans les quartiers

NOTRE DIAGNOSTIC

Le lien entre l'enseignement, l'éducation populaire et l'action culturelle s'est distendu, tant les finalités des dispositifs sont divergentes et les acteurs sont dispersés ou précarisés.

NOTRE OBJECTIF

Développer une école du partage inscrite dans le quotidien en accompagnant les éducateurs et les formateurs dans leurs missions et en renforçant leurs moyens d'action.

ENSEIGNEMENT

  • Retour de la semaine de 4 jours dans les écoles
  • Équilibre nutritionnel dans les cantines scolaires à base de produits de saisons
  • Soutien administratif aux directeurs d’école pour libérer du temps d’attention aux parents et écoliers
  • Collaboration école-entreprise pour la découverte des métiers
  • Participation des élus à l’instruction civique avec les professeurs des écoles

 

FORMATION

  • Reconstruction du lien entre des activités périscolaires et l’enseignement scolaire
  • Projet éducatif municipal sur la civilité, la connaissance de l’autre, le respect des seniors et des installations urbaines
  • Formation au civisme et aux premiers secours pour tous les enfants
  • Financement des formations des animateurs périscolaires (CQP, CPJEPS, BPJEPS)
  • Financement des formations des AESH, Accompagnants d’Élèves en Situation de Handicap (DEAES)
  • Rémunération minimum au SMIC sur la base d’un temps plein pour les AESH et les animateurs périscolaires
  • Mise en œuvre du Service National Universel avec l’objectif de 100% de participation des jeunes villeurbannais(es) en 2022

 

JEUNESSE

  • Financement de la formation de secouriste pour tous les mineurs
  • Mobilisation et formation de la réserve citoyenne volontaire et de bénévoles pour encadrer les jeunes en difficulté ou les conduites à risque
  • Médiation scolaire dans les collèges pour prévenir le harcèlement, la phobie scolaire ou le décrochage

 

SPORT

  • Horaires élargis des installations sportives
  • Mise en place de parcours santé pour tous les âges (enfants, adultes et seniors)
  • Spécialisation de certains animateurs en activités sportives pour seniors

NOTRE DIAGNOSTIC

L'importance du parc de logements sociaux est telle que la commune est une des moins égalitaire de l'agglomération. Si la solidarité publique est une responsabilité obligatoire de la Métropole, la Ville de Villeurbanne doit prendre sa part dans la lutte contre les inégalités sociales et culturelles

NOTRE OBJECTIF

Accompagner les structures publiques dans leurs politiques de réductions des inégalités

Soutenir les initiatives des habitants et de leurs associations.

S'associer aux partenaires sociaux pour l'expérimentation de nouveaux dispositifs de solidarité dans la perspective de l'élaboration d'un nouveau contrat social.

ÉGALITÉ FEMMES HOMMES

  • Garantie d’une égalité salariale à poste équivalent pour les femmes et les hommes dans les services municipaux
  • Parité dans les représentations municipales, les commissions et les délégations
  • Tolérance zéro pour tout harcèlement sexuel et agissements sexistes
  • Baptême de rues de la ville avec des noms de femmes pour devenir la première ville au Monde à parité sur le sujet
  • Bourse municipale pour encourager les jeunes femmes dans les carrières scientifiques et techniques
  • Priorité absolue donnée à l’écoute des femmes en détresse ou en difficulté pour la police municipale

 

HANDICAP

  • engagement d’une solution pour tout élève en situation de handicap nécessitant un accompagnement par un AESH
  • Tolérance zéro et augmentation des amendes pour stationnement illicites sur les places handicapés
  • Généralisation du Facile À Lire et à Comprendre pour l’information aux personnes handicapées mentales.
  • Faire une campagne de communication active pour changer le regard sur le handicap
  • Soutenir en mécénat de moyens la création d'une école de la vie autonome pour les personnes en situation de handicap.

 

LIEN SOCIAL

  • Soutien économique augmenté pour les associations qui s’occupent des sans domiciles fixes
  • Accélération du traitement des demandes d’asile sur la commune en coordination avec la Préfecture
  • Augmentation des moyens d’apprentissage du français par formation de volontaires bénévoles pour les associations
  • Organisation d’un cycle de conférence sur la tolérance contre les discriminations raciales et l’exclusion de l’autre

NOTRE DIAGNOSTIC

En dérivant en ville dortoir, Villeurbanne a perdu de son attractivité. Pour les entreprises avoir une main d'œuvre à proximité n'est pas suffisant. Il faut aussi un environnement socio-professionnel sûr et une politique économique publique ambitieuse et incitative.

 

NOTRE OBJECTIF

Faire que les entreprises, les artisans et les commerçants choisissent de s'installer à Villeurbanne pour que la ville retrouve une belle qualité de vie et d'activité.

 

ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE

  • Lancement d’une opération de communication « Commerce et Entreprise à Villeurbanne » pour changer les a-priori sur la ville
  • Encourager l’implantation de sociétés spécialistes du développement durable urbain sur le quartier de Bel-Air
  • Développement d’un centre d’expertises images et numériques autour du pôle Pixel en attirant de nouvelles entreprises
  • Création du cours des métiers et de l’artisanat sur le cours Tolstoï en offrant des avantages économiques à l’implantation
  • Rénovation de commerces pour relancer l’attractivité de certains quartiers comme Les Brosses ou les Buers
  • Soutien financier à la création de commerces après analyse avec les conseils de quartier.

 

NUMÉRIQUE

  • Mise en place d’un plan Villa Numerica pour que tous les Villeurbannais aient accès au numérique
  • Création d’un comité numérique associant des spécialistes locaux du secteur et piloté par un adjoint
  • Installation progressive de capteurs pour informer sur la qualité de l’air et la pollution sonore en temps réel
  • Recensement des entreprises du numérique pour favoriser les stages locaux aux étudiants de Villeurbanne

NOTRE DIAGNOSTIC

Entre le mur du chemin fer, le Rhône et le périphérique, Villeurbanne est enclavé. Les Gratte-Ciels sont un phare qui éclaire des quartiers où la vie s'assombrit. Aux pieds de cités grises et verticales, les ateliers cèdent le terrain aux petits trafics et aux friches commerciales.

 

NOTRE OBJECTIF

Ré-enchanter la Villa Urbana. Désenclaver Villeurbanne en l'ouvrant sur ses voisines et sur la nature. Harmoniser les modes de transports contemporains et expérimenter les technologies du futur. Redonner vie aux quartiers en y créant de l'activité.

 

TRANSPORTS

  • Définition d'un plan de circulation adapté aux nouveaux moyens de transport individuels et collectifs
  • Restitution des trottoirs aux piétons, sécurisation des circulations cyclistes (vélos, trottinettes, gyroroues, etc.), incitations des automobilistes à utiliser les parcs relais.
  • Modification du tracé du T6 pour ne pas défigurer les Gratte-Ciels ; prolongement du T1 (ou du T6) jusqu'aux Puces et au Grand Parc, de la ligne A jusqu'au Stade.
  • Création d'une navette douce desservant les 2 quartiers des Gratte-Ciels, et Flachet, accessibles aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes.
  • Organisation d'un référendum sur le projet controversé de finalisation du périphérique (l'anneau des sciences)

 

URBANISME

  • Revivification des quartiers par le retour des services publics, des artisans, des maraîchers, des commerces et des artistes.
  • Liaisons les parcs du Nord et de l'Est de la métropole pour créer un Grand Parc Urbain accessible en transport en commun
  • Enfouissement ou enjambement du boulevard Laurent Bonnevay pour agrandir le Campus pour l'ouvrir sur le Parc et créer des jardins (potagers ou paysagers)
  • Embellissement et végétalisation des portes de la cité, en en confiant l'harmonie à des artistes.
  • Repenser la carte de Villeurbanne en un archipel de villages :
    • village de l'agriculture urbaine à Saint Jean, de l'artisanat cours Tolstoï, des cultures du Monde à Flachet, de la recherche à la Doua, de l'audiovisuel à Grandclément, du développement durable aux Brosses, du vintage et des ginguettes aux Puces…
    • Agora aux Gratte-Ciels historiques et dans leur prolongement : commerces équitables, bio et nouveaux usages quotidiens (bricolage, recyclage, coworking, fablab…).

Pour toute question sur le programme
Villeurbanne au cœur, contactez-nous.

 


 

1 - Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.